Japon 2011 #3 – Tôkyô

Ce matin, je suis en mode fangirl. J’ai rendez-vous avec une amie française, Estelle, pour une journée 100% Tokyo Girls’ Style (東京女子流), un groupe d’idoles que nous aimons toutes les deux.

Tokyo Girls' Style

Le rendez-vous est pris à 8h30 à la station Nishi-arai.

Une fois sur place, nous avons attendu son amie japonaise pour aller ensemble à l’event. Petite pause au combini pour s’approvisionner en eau et en biscuits et nos sommes arrivées vers 9h15. Il y avait déjà tellement de monde que toutes les places assises étaient prises. On a dû se placer derrière debout. Avant ça on a été réserver leur prochain single. En faisant ça, on reçoit un ticket qui permet de participer au handshake (on sert la main des membres du groupe). J’ai réservé 2 copies donc j’ai eu 2 tickets.

Après une longue looooongue attente, l’event à enfin commencé. Voici la setlist :
1. Don’t be Cruel
2. MC
3. Kodou no Himitsu
4. Limited Addiction
5. Onnaji KIMOCHI
6. Ganbatte Itsudatte Shinjiteru

Pour être honnête je n’ai pas pu apprécier ce live comme je l’aurais voulu. Déjà je ne voyais rien. Il y avait trop de monde, on était serré comme des sardines et le type derrière n’arrêtait pas de me pousser. C’était très désagréable et autant j’adore le groupe, autant j’avais vraiment hâte que ça se finisse. Mais bon, j’aime beaucoup leurs voix et elles ont bien chanté. Mais après il y a eu les Super Girls, un autre groupe produit par Avex. Je n’avais jamais écouté et je ne réécouterais pas, ce n’est pas ma tasse de thé, mais pas du tout. Je vous laisse découvrir.



L’après midi on s’est dirigées vers l’Avex Building où il y avait un event solo de Yuri des TGS. On pouvait jouer à Janken (ジャンケン = pierre, papier, ciseau) avec elle et si on gagnait on remportait une photo. Le matin même, j’ai demandé au staff si les billets de ce matin étaient utilisables l’après-midi. On m’a dit oui mais il s’est avéré que non ! Du coup je n’ai pu les voir qu’une seule fois ce matin mais j’ai aussi « perdu » 1200 yens! Estelle également. Je suis désolée 😦
Pour quand même participer à l’event car on est pas venues pour rien quand même, on va réserver un autre CD. Cette fois on gagnait aussi une photo.

Au moment d’entrer dans la salle surprise ! Il n’y avait pas que Yuri mais toutes les membres du groupe Du coup je suis allée dans la file d’Aa-chan, que je préfère. J’ai pu lui parler plus longtemps et j’ai gagné au jeu ! Comme la pauvre Aa-chan n’avait pas beaucoup de monde, je me suis sentie obligée de racheter un cd pour avoir un autre tickets et j’ai encore gagné ! ごめんねあぁちゃん^^ »

 Vers 18H15, j’ai quitté Estelle pour rejoindre Mana, mon amie japonaise. On avait rendez-vous à la station Iidabashi pour aller manger du yakiniku. Déjà que je n’étais pas en avance,  je me suis mise encore plus en retard en me trompant 2 fois de sortie… Enfin trompée… je suis allée à la sortie convenue mais Mana n’étant pas arrivé je pensais m’être trompée et suis allée à l’autre, avant de revenir à la bonne sortie. Seulement pour aller d’une sortie à l’autre, il faut re-rentrer dans la gare et donc valider son pass. La carte Suica (carte de transport), ne comprenant pas que je sois rentrée et sortie à la même station, s’est bloquée et j’ai dû aller voir le personnel de la station qui m’a dit que ça devait coûter 130Y mais il ne me faisait pas payer. Ouf ! Ça a du bon d’être étrangère des fois. Une fois installées au resto, Mana m’a offert un livre d’histoires japonaises pour enfants  🙂 Il y a de très jolies illustrations et c’est des histoires pour les enfants de CP donc faciles à comprendre.

C’était mon 1er yakiniku et j’ai adoré. On a commander plein de sortes de viande différentes et celle que j’ai le plus aimé s’appelle karubi (カルビ). Je ne sais pas la traduction en français mais j’espère qu’on peut en trouver en France. D’ailleurs, y’a t-il de bons restos de yakiniku en France ? On a aussi mangé un plat coréen typique : du bibimba. C’est un plat de riz avec des légumes, un oeuf et une sauce épicée. Très bon aussi. Vivement le prochain resto de yakiniku ! On est revenues à la gare de Shinagawa et avant de rentrer chacune chez soit on a prit un jus de mangue chez Starbucks. et on a croisé les AKB48 !

Yakiniku
Yakiniku
Poster AKB48

Demain je pars pour Miyakojima !

Publicités

2 réflexions sur “Japon 2011 #3 – Tôkyô

  1. A ma connaissance, il n'y a qu'un resto de yakiniku, c'est rue St Anne et c'est très, très cher, 10 ou 15 euros le plat. Quand je vais à un yakiniku c'est tabehoudai/illimité, je prend entre 5 et 8 plats seul … je ne mangerai jamais de yakiniku en France.

    Est-ce que c'était ta première fois ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s