Japon 2011 #19 – Miyazaki et Kagoshima

Deuxième jour à Miyazaki, la ville du néant. Ce matin, il pleut à grosses gouttes.
j’avais prévu d’aller au sanctuaire Udo (独活神社) à quelques dizaines de kilomètres mais vu le temps j’ai préféré annuler. Je me faisais une joie d’y aller me voici coincée à Miyazaki.

J’ai donc décidé de prendre le train un peu plutôt pour Kagoshima. Il part à 14 heures et j’ai donc quatres longues heures à tuer. Je suis allée au centre commercial de la gare pour faire quelques purikura, les premiers du séjour en fait. Je n’ai pas tenu mes objectifs d’en faire dans chaque ville visitée mais ça aurait vraiment été dépenser de l’argent pour rien.

Béné purikura 2011

Ensuite, je suis allée à la pharmacie juste histoire de regarder puis dans un petit supermarché découvert derrière la gare pour acheter mon repas avant d’aller attendre à la gare que le
Kirishima Express et son bel intérieur en léopard coloré arrive.

Le trajet Miyazaki – Kagoshima est l’un des plus beau que je n’ai jamais fait. On ne croise que des petits villages et des forêts où le train passe tellement près des arbres que les feuilles balayent les vitres. Beaucoup de glissement de terrain sont visibles, sans doute la faute au typhon n°6 qui est passé deux semaines auparavant.

Gare de Miyazaki
Intérieur léopard du Kirishima express

Intérieur léopard du Kirishima express
Léopard des sièges aux rideaux en passant par le sol : le Kirishima express est glamour.

Le train longe la baie de Kagoshima et ça y est, le volcan Sakurajima (桜島) apparaît au loin. Un dernier tunnel et j’arrive dans « ma » ville, celle que je désespérais de visiter, la voilà enfin !
Je descends à la station Kagoshima  (鹿児島) au lieu de Kagoshima-chûô  (鹿児島中央), d’où partent les shinkansen car il y aura moins de stations de tramway à parcourir.

A propos de traway, le trajet coûte 160 yens !  Plus on va dans le sud plus le prix augment décidément :
Okayama : 100 yens
Nagasaki : 120 yens
Kumamoto : 150 yens
Kagoshima : 160 yens

Je descends à Izuro Dôri (いづろ道) et marche jusqu’à la guest house.
L’ambiance est vraiment différente de celle de Miyakojima. Personne ne se parle, les gens habitent là à plus long terme. Il y a également beaucoup d’étrangers à mon grand regret. Mais une famille (enfin la mère sa fille de 23 ans, son fils de 14 ans et une amie) sont sympas et me parlent beaucoup. Je reçois même des sablés au sel.

Sinon c’est un peu moins propre aussi…

Je ne reste pas enfermée et marche jusqu’à la gare de Kagoshima-chuo pour m’imprégner un peu de la ville. Il y a un centre commercial et je ne peux m’empêcher d’acheter une robe 😀
Sur le chemin du retour, je vais réserver mon ticket pour une visite du Sakurajima en bus pour après-demain et passe dans les rues commerçantes Tenmonkan  (天文館), célèbres dans tout le pays. Ce n’est pas très vivant et pas très grand. Je suis un peu déçue car ils les présentent comme exceptionnelles. Ce n’est pas le cas, ce sont juste des rues normales.

Retour à la guesthouse en faisant un crochet par le bord de mer et première vue sur le Sakurajima.
Il est grand ! Il est imposant ! Je l’adore déjà. Par contre, pas d’éruptions aujourd’hui.

Je me sens très bien dans la ville. Il y fait bon vivre.
Tant mieux car… Non je ne vous dit rien, rendez-vous demain 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s