Japon 2011 #22 – Sakurajima

Bonjour, aujourd’hui c’est mon dernier jour plein à Kagoshima et sur l’île de Kyûshû.
Hélas il pleut des cordes.

Comme mentionné dans mon précédent article, j’avais rendez-vous avec l’école pour une excursion mais ayant ma valise à faire, j’ai annulé. Vers 11 heures, je pars vers le combini le plus proche pour faire envoyer ma valise sur Tôkyô demain mais ça ne sera pas possible :  apparemment il n’y a pas de ramassage le samedi donc ma valise ne pouvant arriver que dimanche soit le jour où je prends l’avion. C’est donc impossible ! Zut, moi qui pensait que 24 heures étaient suffisantes, j’ai du me tromper. Ou alors c’est parce que Kagoshima est loin de Tôkyô ? Bref la prochaine fois je m’y prendrais plus tôt.
Du coup je retourner à la guesthouse, je range encore une fois ma valise en y mettant les affaires que j’avais prévues pour emporter dans un sac à main et  pars pour l’embarcadère du ferry pour le Sakurajima car il y a deux petites choses qui me restent à voir. Ca tombe bien, la pluie s’est arrêtée.

J’arrive pile à temps, le ferry part dans 2 minutes. Pas besoin de ticket, on paye à l’arrivée donc je grimpe directement dans le bateau. Durant le trajet je m’assoie à l’intérieur et regarde la télé comme 99% des gens du bateau. Dix minutes plus tard nous sommes arrivés sur le Sakurajima et je paye mon trajet : 150 yens, c’est donné. Combien de ferry en France coûtent moins de 2€ le trajet ? En plus il y a des bateaux 24h/24h. Je remarque que beaucoup de gens utilisent la même carte que dans le tram. C’est pratique, il faudra que je me renseigne histoire de l’acheter l’année prochaine.

Je me dirige directement vers le Sakurajima Visitor Center (桜島ビジターセンター) qui est une sorte de mini musée du volcan mais mon regard est attiré par une pancarte. L’onsen pour les jambes, ashiyu (足湯) se trouverait juste à côté. J’ai beaucoup aimé l’expérience à Beppu donc c’est avec enthousiasme que j’y vais. En effet, l’ashiyu est vraiment long. A vue d’oeil il doit faire plus de 100 mètres de long. je m’assoie sur un des bancs qui se trouvent en dessous d’un petit auvent et patauge 10 bonnes minutes avant d’avoir trop chaud et d’enfin aller visiter le musée.
Entièrement gratuit, il est très intéressant avec beaucoup de données sur le Sakurajima, des maquettes, photos, films etc… Le musée retrace aussi toute l’histoire du volcan, c’est très complet.
J’ai beaucoup aimé le panneau indiquant le nombre d’éruptions. Cette année il y en a eu 676 donc deux aujourd’hui et deux hier. Le record de l’année précédente va t-il être battu ?

Sakurajima et ashiyu

Ashiyu au Sakurajima
Sakura Visitor Center

Sakura Visitor Center

En sortant du musée après la de projection du film, il pleut des cordes !!!
Oh non ! Et je n’ai même pas de parapluie ! J’attends un peu en tamponnant mon carnet.
Au Japon, il y a des tampons dans tous les lieux touristiques et les gares et il y a souvent des concours avec cadeaux pour les gens ayant collecté tous les tampons d’une région.
Par exemple en ce moment à Tôkyô il y a un stamp rally pokémon dans les lignes JR.
Bien sûr les tampons se trouvent après la sortie de la gare donc on doit payer un billet à chaque fois.
Les parents et enfants y passent des week-end entiers et doivent dépenser beaucoup d’argent !
Il n’est pas rare de croiser des familles dont les parents tiennent le plan et les enfants le carnet et ont un petit bonnet Pikachu sur la tête. Certains trains sont aussi décorés Pokémon pour l’occasion.

Bref, revenons au Sakurajima. Après un petit (non en fait très long) quart d’heure la pluie s’arrête et je sors en direction du jardin ou l’ashiyu s’est vidé. Je retourne sur mon banc au sec,  m’y assoie et patauge dans le calme… Calme qui viendra être troublé par un car de chinois très très bruyant et envahissants. Ils s’assoient sur les bancs à côté de moi comme si l’ashiyu n’était pas assez long pour s’espacer.
Heureusement, visite guidée oblige, ils ne restent que 5 minutes mais comme j’ai trop chaud je sors aussi et vais me balader le long de la mer. La balade sera de courte durée là aussi car je suis entourée de libellules. Il faut savoir que je déteste les insectes et ma peur prendra le dessus : je fais demi-tour… Froussarde que je suis !
Par terre il y a beaucoup de cendres. Et une sacré couche ! 5cm environ. Je croise aussi de jolis lampadaires daikon.  Ca fera plaisir à maman m’a fait remarquer  que je prends beaucoup de paysages mais pas de « petites choses amusantes de la ville comme des plaques d’égout ou des panneaux ».
J’avoue n’en avoir pas vu qui m’ont accroché l’œil u alors je ne les vois plus avec le temps ? On s’habitue à tout après tout.

Sakura Visitor Center

Vue sur Kagoshima depuis le Sakurajima

Lampe daikon

Pendant que je retourne vers Kagoshima, le volcan en a profité pour cracher de la cendre !! Heureusement que j’ai vite dégainé mon appareil photo et que la vue depuis le bateau était superbe. J’ai pu immortaliser sans doute la dernière éruption de ce voyage.

J’arrive vers 17h45 au Dolphin Port et je vais directement au restaurant 回転寿司 (kaiten sushi : sushis sur tapis-roulant. Il est encore tôt mais je n’ai pas mangé exprès pour.
Je m’installe et mange 7 assiettes de sushis vraiment pas terribles. J’ai été déçue mais le prix n’était pas cher du tout : 14 sushis pour 1123yens (10,7€).

De retour à la guesthouse, une fille m’informe qu’un petit feu d’artifice (花火,  hanabi) a lieu au Sakurajima en ce moment même donc je me précipite sur le port et voit les 2 derniers tirs.
Les grands feux d’artifice ont lieu dans 15 jours. Vivement l’an prochain que je puisse en profiter…

Sakurajima en éruption

Dolphin port, Kagoshima

Publicités

Une réflexion sur “Japon 2011 #22 – Sakurajima

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s