Retour au Japon : Hiroshima et Miyajima (août 2009)

On continue la petite rétrospective de mes différents voyages avec un endroit où les touristes aiment particulièrement aller : Hiroshima et sa célèbre petite île voisine, Miyajima.

Torii de Miyajima
Torii de Miyajima

Nous sommes le 5 août 2009. Cela fait plus de 2 semaines que je suis au Japon pour un séjour linguistique et ma maman m’a rejoint pour faire un peu de tourisme. J’ai donc séché les cours pour partir à Hiroshima. Arrivées de nuit, nous sommes froidement accueillies dans le taxi et par le personnel de l’hôtel. Mais les sourires arrivent quand on dit que l’on vient de France. Le lendemain, jour de la commémoration du lâcher de la bombe, nous partons à Miyajima.

Carte de Miyajima

Itsukushima (厳島), plus connue sous le nom de Miyajima (宮島) est une petite île au large d’Hiroshima, très célèbre pour son torii flottant (大鳥居, dai torii) qui marque l’entrée du sanctuaire d’Itsukushima (厳島神社, Itsukushima jinja). Vous l’avez sûrement déjà vu des dizaines de fois en photo. Cette vue est l’une des trois vues les plus célèbres du Japon (日本三景, Nihon sankei).
Miya signifie sanctuaire et l’île est donc sacrée. Il est interdit d’y naître et d’y mourir.

Arrivées par le premier bateau, la mer était haute et nous avons pu voir le torii flotter aux dessus des eaux. Le temps de parcourir le village, bondé, nous sommes arrivés pile au bon moment : la marée avait suffisamment descendu pour que nous puissions rejoindre le torii à la marche. A l’arrivée au port, nous avons été accueillies par toute une délégation de daims. Quelle ne fut pas notre surprise de les voir chiper les plans qui dépassaient des poches des touristes. Mais ils sont tellement adorables qu’on leur pardonne pas vrai ?

Torii de Miyajima
Torii de Miyajima à marée haute
Miyajima

Daims de Miyajima

Daims de Miyajima

Le village en lui-même était tellement bondé que je n’en ai pas de souvenirs.
Si l’on fait abstraction de la foule, c’est vraiment magnifique et cet endroit mérite bien son statut de plus belle vue du Japon. Vue à marée basse et marée haute, chacun à sa préférence. Pour ma part j’aime les 2 car chacune a son charme : torii flottant à haute mer ou torii géant quand on arrive à son pied à basse mer.

Torii de Miyajima marée basse
Torii de Miyajima à marée basse
Torii de Miyajima à marée basse

Sanctuaire Itsukushima

Sanctuaire Itsukushima

Plage à Miyajima
Je crois que je ramassais des coquillages

En rentrant, nous nous sommes arrêtées au Parc de la Paix où les commémorations étaient terminées.
Du fait de ce jour particulier, il y avait beaucoup de monde. Beaucoup de chorales étaient dispersées autour du dôme.
Je ne pensais pas que l’endroit serait aussi poignant. Ça nous paraît tellement loin pour nous étrangers mais quand on arrive près du bâtiment tout nous arrive de plein fouet et on mesure l’immensité de la catastrophe. C’est très pesant et émouvant, même si j’ai été beaucoup moins touchée et émue qu’à Nagasaki.

Musée du Mémorial pour la Paix, Hiroshima
Musée du Mémorial pour la Paix, Hiroshima
Dôme de Genbaku, Hiroshima
Dôme de Genbaku

Fleurs des commémorations du bombardement d'Hiroshima
Fleurs des commémorations du bombardement d’Hiroshima
Dôme de Genbaku
Dôme de Genbaku
Children's Peace Monument, Hiroshima
Children’s Peace Monument
Origami de grues à Hiroshima
Origami de grues

En conclusion, je dirais que malgré ces lieux qui sont vraiment à voir, j’ai trouvé Hiroshima inintéressante et moche. C’est d’ailleurs l’une des villes les plus hideuses que je n’ai jamais visité. Mais il semble qu’elle a de petits trésors cachés comme nous montre Yann des Hiroshima Safaris et ça me donne envie d’y retourner.

Et vous, quelles ont été vos impressions sur la ville ou souhaitez-vous y aller ?

Ville d'Hiroshima
Ville d’Hiroshima
Gare d'Hiroshima
Publicités

15 réflexions sur “Retour au Japon : Hiroshima et Miyajima (août 2009)

  1. J'y suis allée aussi, 2 jours seulement. La ville d'Hiroshima est en effet assez bof, mais j'adore son tramway super vieillot. Il m'a laissé une impression « hors du temps » extremement forte.
    J'aimerais bien y retourner pour approfondir, mais j'ai peur de ne pas m'y plaire plus que ca.

    Sinon a Miyajima, j'ai fait ami ami avec un singe !! 😀 Il etait aussi chapardeur que les daims par contre…

    J'aime

  2. Salut Béné, je voyais des gens arriver sur mon blog en provenance du tiens, maintenant je comprends 🙂 Merci pour le lien en tous cas et si tu reviens je te ferais changer d'avis sur Hiroshima 😉
    @Eugénie Je t'attends aussi pour un Hiroshima Safari:)

    Bonne journée

    J'aime

  3. (Je n'arrive pas à poster un commentaire normalement, je ne peux que « répondre » o_o »)

    Effectivement Hiroshima est une ville toute moderne ou presque, et son centre ressemble en gros à n'importe quelle grosse ville du Japon. Moi non plus elle ne m'a pas fait grand effet, bien qu'elle ne soit pas la plus hideuse selon moi ^^

    Je retiens cependant les deux points positifs déjà cités : le Parc du Mémorial est un sacré bijou, bien qu'empreint d'un lourd passé. Et le tramway qui parcourt la ville est bien sympa à prendre également.
    Je rajouterai un élément que tu n'as sans doute pas eu le temps de découvrir : le château de Hiroshima, ou plutôt ce qu'il en reste, est un petit havre de paix bien sympa. Enfin moi, à 6h30 du matin, après un trajet en bus de nuit, je l'avais bien apprécié, même s'il n'y a plus grand chose. On peut y faire de jolies photos 😛

    Quant à Miyajima, tu dois absolument y retourner pour la vue merveilleuse qu'on a depuis le Mont Misen, tout là-haut ❤

    J'aime

  4. Ah c'est bizarre Oo Mais ça m'est déjà arrivé, c'est un petit bug de blogger je crois…

    En effet, pas eu le temps de faire le château, ni le Mt Misen d'ailleurs.
    Et c'est vrai que le tramway est bien sympa 🙂

    J'aime

  5. Miyajima et Hiroshima, tant de choses à dire.
    Gros regret pour ma part de ne pas avoir pu profiter de la vue du mont Misen. Arrivé tard sur l'île sacrée, le téléphérique du mont Misen était fermé pour cause de typhon, plus le temps de monter à pied. 😦
    En revanche, lorsqu'il n'y a plus personne sur l'île, contempler le torii en fin de soirée reste une expérience magique.
    Pour Hiroshima, comme dit plus haut, le château d'Hiroshima est à faire mais c'est surtout le jardin Shukkei-en que j'ai aussi beaucoup apprécié. Je ne parle pas évidemment du Genbaku et du musée qui restent des tout simplement deux lieux qui ne peuvent se raconter, il faut vraiment être sur place pour ressentir de telles émotions. Je retournerai à Hiroshima uniquement pour le musée.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s