ASO48

Aujourd’hui, je voudrais parler d’une expérience très spéciale qui va s’achever dans quelques jours : j’ai fait partie d’un groupe d’idoles japonaises : les ASO48.
Sur internet, je vois beaucoup de jeunes filles et femmes qui souhaitent entrer dans un groupe au Japon ou devenir chanteuse mais personne pour les aiguiller si ce n’est de dire que c’est un rêve impossible à réaliser. Parce que ce rêve, je l’ai réalisé, voici le récit de toute mon aventure et les coulisses d’un groupe d’idoles japonaises pas comme les autres.

ASO48

ASO48 était le groupe d’idoles de mon école, basé sur les AKB48, qui avait pour but de se produire lors du festival de fin d’année organisé tous les ans en décembre.

Une fois le festival terminé, le groupe se met en pause et l’année suivante de nouvelles auditions sont organisées. En 2013 c’est la 4ème année que le groupe est formé.

Tous les ans en décembre à lieu le festival de mon école. Il se déroule sur 2 jours : le premier est consacré à un grand show en présence de tous les élèves : élection de Mister/Miss Aso, concours de danse etc… et le second est comme dans toutes les écoles du Japon : des stands tenus par les élèves (uniquement les premières années donc je suis libre cette année :)). L’année dernière j’avais déjà assisté au spectacle et j’avais été beaucoup impressionnée, notamment par le groupe d’idoles de l’école : les ASO48.

Après le festival 2012, les mois se sont écoulés, j’ai complètement oublié le groupe et la rentrée de septembre est arrivée. C’est alors que j’ai remarqué une affiche dans les couloirs annonçant l’organisation des auditions 2013 pour le groupe.
Pour être tout à fait honnête, je n’aime pas tellement les AKB48 et les groupes qui s’y rapportent. J’aime quelques unes de leurs chansons mais ça ne va pas plus loin. Néanmoins, j’adore la danse et j’ai décidé de participer pour voir, pour m’amuser un peu.
Je remplis donc ma fiche, sans grande conviction et le jour de l’audition arrive : je ne connais aucune des filles présentes.
Une ancienne membre du groupe nous fait répéter une partie de la chorégraphie de Heavy Rotation, une chanson phare des AKB48 et nous passons 5 par 5 devant le producteur et son staff. Il y a même un caméraman. Une fois que tout le monde fut passé, on nous annonce les résultats et là, contre toute attente… j’ai été retenue ! Nous sommes 13 et à compter de ce jour nous devions nous comporter comme des idoles.

ENTRAINEMENTS ET RÉPÉTITIONS

Dés le lendemain de l’audition, nous avons eu des répétitions tous les soirs de 16h30 à 22h environ. La plus grosse partie de notre entraînement concernait la danse. Trois professeurs de danse venaient nous apprendre les chorégraphies et de temps en temps des anciennes membres passaient nous voir pour nous donner des conseils. Les chorégraphies étaient basées sur celles des AKB48 avec de nombreux arrangements, surtout concernant les couplets.
Si la plupart des répétitions se passaient au sein de l’école (merci à la section mariage de nous avoir prêté leur salle), nous avions aussi eu de nombreux entraînements en studio, surtout avant notre concert.

Répétition ASO48

A part la danse, nous avons aussi été formées en chant et, mon grand point faible, à l’expression scénique. Même si je m’amusais énormément, je n’arrivais pas à sourir en dansant, je gardais un visage fermé, concentré. Qu’est-ce que j’ai été grondée pour ça ! j’en ai même pleuré….

Le producteur nous faisait passer des mini-auditions pour savoir qui allait être le « centre » de telle chanson. J’ai été choisie pour être le centre de la chanson Aitakatta (会いたかった) et à part une chanson, j’étais toujours très bien placée. Il faut dire que, selon les dires du staff, j’étais une des meilleures danseuses du groupe.
Il venait aussi de temps en temps pour nous informer de notre planning, nous distribuer les nouvelles chansons etc…
Il arrivait discrètement, restait assis au fond de la salle à nous scruter de façon sévère et repartait sans aussi discrètement qu’arrivé : ils nous faisait beaucoup peur car il a été très sévère avec nous. Comme il nous a dit à la fin : si je n’avais pas été sévère, ça aurait voulu dire que je n’en n’avais rien à faire du groupe donc c’est une bonne chose.

Quoi qu’il en soit, si nous n’étions pas performantes on nous menaçait de réduire le nombre de chanson ou de ne pas tourner de clip. Les premiers mots du producteur (qui faisait un peu peur à tout le monde) après l’annonce des résultats de l’audition : le groupe passe après l’école (bien sûr) mais avant tout le reste. Il doit être votre priorité.
Malgré que ce soit sous forme de club extra-scolaire, ce n’est pas qu’un petit groupe pour un banal spectacle d’école, non c’est un vrai groupe d’idols local et on attendait de nous d’être à la hauteur des pros.
Plusieurs ont voulu abandonner  et nous avons toutes pleuré au moins une fois face aux mots durs des profs et du producteur mais aucune de nous 13 n’a lâché prise et les résultats ont porté leurs fruits.

TOURNAGE DU CLIP

Les ASO48 ne chantent pas en live lors de leur concert. Néanmoins, nous devions poser nos voix sur les chansons pour que ça soit plus sympa et qu’on soit plus qu’un simple groupe de danse.
Pour cela, nous sommes passées en studio pendant 2 soirées pour enregistrer nos 8 chansons. Avec le clip, c’était un de mes rêves et j’ai beaucoup aimé. 

 

PROMOTION DU GROUPE

Nous devions aussi promouvoir notre groupe au sein de l’école.
Pour cela, nous avons organisé une mini-séance photo et je me suis chargé de créer notre poster qui a été affiché dans tous les bâtiments. Grâce à ce poster, des élèves nous arrêtaient dans les couloir pour nous saluer ou prendre une photo, c’était rigolo.
Nous avons aussi parcouru les différents bâtiment, rentrant dans les classes à l’heure du déjeuner pour nous présenter et pour les besoins d’un autre poster.. nous avons été transformées en personnage de manga !

ASO48 - Aso Collge Group

TOURNAGE DU CLIP
Béné en personnage de manga

Un décembre de fin-novembre 2013, nous sommes allées tourner notre clip dans plusieurs endroits de la préfecture. Si c’était une expérience très sympa, avec le recul, je regrette vraiment de ne pas avoir fait plus d’effort pour apprendre les paroles et la chorégraphie. Il faut dire que c’était une chanson que je n’aimais pas et nous venions à peine d’achever d’apprendre les pas : je n’étais pas du tout à l’aise.
Lors du tournage des scènes de danse,  je n’entendais pas très bien la musique (qui sortait d’un iPhone, bonjour l’organisation) et je ne chantais pas pendant que je dansais. Ca m’a été reproché et du coup je n’apparait pas à l’écran.
Lors du tournage de la partie drama, tout mon texte a été supprimé, insi que celui de 2 autres membres et cela nous a profondément agacées. le producteur a eu beau s’excuser, j’en ai gardé une dent contre lui pendant toute la fin du projet.

Évidemment, après le tournage, la chorégraphie a été changée mais c’était toujours la chanson sur laquelle j’étais la moins à l’aise.

RÉPÉTITION PUBLIQUE
 

Pour nous préparer au mieux pour notre concert, une répétition publique a été organisée au sein de l’école. Nous avons chanté une chanson, fait une séance de serrage de mains au public qui s’était déplacé (160 élèves et professeurs) et.. fait un tournoi de pierre-feuille-papier ciseau (jankenpon), tout comme les AKB48, la gagnante sera désignée comme le centre de la dernière chanson. Nous, les membres du groupe, ne savions même pas que cela allait être organisé donc nous avons découvert ça en même temps que le public. On aurait dit un vrai spectacle d’idoles.

Tournoi Janken - ASO48

 
L’APOTHÉOSE : LE CONCERT

Heavy Rotation - ASO48
Sauriez-vous me retrouver ?
Tout cela avait pour but de nous préparer au concert pour le festival de l’école. Imaginez : nous allions nous produire devant plus de 1000 élèves et professeurs pendant un concert de 40 minutes.
La veille du jour J, nous avons investi les lieux pour une répétition d’une journée entière.
La matinée a été consacrée au rangement de notre loge puis aux ajustements scéniques : placement sur scène, chronométrages de noirs et adaptation de la chorégraphie car la scène comportait des escaliers. L’après-midi, nous avons écrit nos MC (interludes parlés) puis répété en condition du direct, tout cela de nombreuses fois.
Pour la première fois depuis le début de nos répetitions, nous nous sommes entraînées au changement de costume entre deux chansons et les premières fois furent… épiques !
 ASO48 - Hakata StarLane

ASO48 - répétition générale

ASO48 - répétition générale
Everyday, Kachûsha

Le jour-J, nous avons pu encore répéter un peu avant d’aller nous faire maquiller et coiffer puis d’aller tuer le temps dans notre loge avant le grand moment.
Les premières secondes furent bien sure pleines de trac mais je me suis ensuite aussitôt sentie à l’aise. J’ai compris l’importance de répéter tous les jours sans relâche : j’étais sûre de moi et je savais exactement quoi faire, à quel moment et sans paniquer. Tout s’est enchaîné de façon très naturelle et le concert s’est terminé en un rien de temps.

10 nen zakura

Quelques anecdotes et moment fort lors du concert :
– les filles ont oublié ce qu’elles devaient dire pour ma présentation : un grand moment de solitude;
– entendre des centaines de voix hurler mon prénom et m’applaudir quand je me suis présentée;
– le micro d’une des membres est tombé en pleine chanson, elle a du shooter dedans pour ne pas qu’il nous gène;
– les pétales de cerisiers qui sont tombés du plafond pour notre dernière chanson : j’ai eu peur de glisser;
– la satisfaction d’avoir pu un peu sourire en dansant alors que j’y étais pas arrivée aux répétitions.

Envie de voir notre performance ? Voici toutes les vidéos du concert.
AMBIANCE AU SEIN DU GROUPE
Nous avons eu beaucoup de chance. Nous nous sommes toutes les 13 très bien entendues. Peut-être est-ce du au fait qu’il n’y avait pas d’anciennes membres parmi nous ? Si il y avait eu une senpai (先輩), nous aurions du nous adapter.
Là, nous avons pu beaucoup parler entre nous du groupe, de comment on souhaitait faire évoluer les choses, qu’est-ce qu’y n’allait pas etc… ce qui a fait qu’il n’y a pas eu une seule dispute ou mésentente pendant ces 5 mois.

La seule chose que j’ai regretté, mais c’est entièrement de la faute du producteur, est qu’il y avait le groupe des « préférées » et les autres.

Ces quelques mois n’ont pas été de tout repos mais grâce à ce groupe, j’ai l’impression d’avoir grandi, de n’être plus aussi timide. Je serais éternellement reconnaissante et ça restera le plus beau souvenirs de cette année et demi d’école au Japon.
J’ai également gagné 12 amies précieuses. Même si elles ne me liront pas : Konami, Anri, Anna, Marina, Koharu, Namari, Remina, Misaki, Chihiro, Emi, Kotomi, Sachiko, merci du fond du cœur.

Publicités

23 réflexions sur “ASO48

  1. C'est dingue, j'avais suivi ton petit parcours dans ce groupe, mais je ne pensais pas que c'était si sérieux en fait ! C'est vraiment une expérience de malade, meme si ca a pu etre dur par moment comme tu le dis, ca devait etre GENIAL !
    Tres jolis costumes en plus.

    Ca doit avoir un coté frustrant de ne pas pouvoir continuer l'année prochaine…

    J'aime

  2. Waouh c'est super! J'adore le principe et félicitations d'avoir été prise pour y participer! J'ai découvert ton blog il n'y a pas longtemps et comme certainement beaucoup de personne qui suivent ton blog, je suis passionné par le Japon (et je tiens un blog sur les bento ^^). J 'ai hâte de lire tes prochains articles!!!

    J'aime

  3. Impressionnant O_O
    Les phrases de votre professeurs qui sont directes et pas le droit a l'erreur. Le fait que tu as passé des moments intenses pendants ce peu de temps. Parle que franchement… Faire tout ce que vous avez fait en seulement trois mois je trouve ça dingue ! Le résultat !!!! Vous avez du être super fière. Et vous êtes trop mimi j'adore ^_^
    C'est tout simplement génial. Les affiches, vos perso en SD… C'est top. Bravo. C'est super. J'aurais aimé vivre ce genre d'expérience. Les filles doivent être de très bonnes amies du coup.

    J'aime

  4. Une chose est sûre tu as vraiment profité à fond de ton séjour au Japon. J'espère que si nous parvenons à nous y rendre (et même si je ne serai pas étudiante), j'oserai essayer de participer comme toi à la vie locale.
    Et bravo pour les photos en couverture du magazine de Fukuoka. Elles sont très belles.

    J'aime

  5. C'est extrêmement frustrant d'autant plus que je suis la seule 2ème année du groupe donc la seule à terminer les cours cette année. Après je ne sais pas si tout le monde continuera l'an prochain (la 2ème année est souvent très chargée et il y a de nouvelles auditions).

    J'aime

  6. C'est sûr qu'il est difficile de trouver des groupes comme ça en France mais pourquoi ne pas créer le tien ? C'est sûr que ça sera difficile (peut-être impossible pour les costumes et le clip) mais ça sera amusant non ?

    J'aime

  7. Merci beaucoup pour ton commentaire ! C'est vrai qu'en tant que touriste il sera difficile de participer à la vie locale mais c'est bien d'en faire l'expérience. On peut faire de belles rencontres.

    J'aime

  8. Vu qu'on est 13 c'est sur que je suis plus proche avec certaines mais on est toutes devenues de bonnes amies.
    J'ai hâte de voir le résultat quand on nous donnera le DVD ! Je mettrait les vidéos sur Youtube.

    J'aime

  9. Ravie d'avoir de tes nouvelles 🙂
    La photo de Fukuoka now est top !
    En tout cas, u n'as pas du chomer avec toutes ces heures de danse. C'est vraiment original de la part d'une ecole de faire ce genre de demarches. Tu dois avoir pleins de beaux souvenirs et c'est super.
    Je suis pas fan des AKB48 non plus, mais avec un contexte comme celui ci, on en vient a les aimer un peu quand meme.
    Tu peux renouveler ton visa je crois, non ?
    En tout cas bon courage pour la suite 🙂

    J'aime

  10. Une expérience vraiment incroyable et les photos finales ont vraiment de la gueule, comme on dit ! Ça ne devait pas être évident de tenir un tel rythme, mais le jeu semblait clairement en valoir la chandelle 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s