Tempura no Hirao : les meilleurs tempuras de Fukuoka

Fukuoka est tellement réputée pour sa gastronomie régionale  que quand les touristes viennent visiter la ville, ils mangent la plupart du temps des tonkotsu ramens, du motsu-nabe et ramènent du mentaiko en souvenir. Et pourtant il existe de nombreux restaurants de cuisine japonaise plus générale qui valent le détour. Aujourd’hui je vous présente un de mes plus grands coups de coeur : Tempura no Hirao.


Tempura no Hirao (nommé ensuite Hirao) est une célèbre chaîne de six restaurants de tempuras, ces beignets japonais d’origine portugaise, originaire de Fukuoka. Véritable institution pour les habitants de la ville elle est aussi célèbre parmi les japonais depuis quelques temps grâce à différentes émissions de télé. Néanmoins, Hirao reste inconnu des étrangers.

Comme à mon habitude, je suis allée à celui de Tenjin, qui est aussi celui le plus accessible lors d’un voyage. Pour commencer on choisit son menu au distributeur à l’entrée. Le restaurant propose 7 menus et il est aussi possible de commander à la carte.Pour moi ça sera le menu légumes et pour mon copain le menu « okonomi ».

Les tickets achetés, on entre dans le restaurant qui ressemble à une vaste cuisine : ici on ne vient pas pour le décor mais pour la qualité des mets. La salle se compose d’un grand comptoir qui enctoure la cuisine centrale auquel une trentaine de personnes peuvent s’assoir sur des tabourets. Mais avant il faut patienter sur les bancs en bois le long des murs. Il est 17h15 sur la photo et la salle est déjà remplie.
Il est bon de préciser que le restaurant ne sent pas la friture et c’est bien agréable de ne pas avoir les cheveux et les vêtements qui empestent après un repas dans une cantine dans ce genre-là. 

Une fois une place de disponible on se dirige vers le comptoir où on nous échange la moitié de notre ticket contre une petite plaquette en plastique. Les serveurs hurlent ensuite la commande aux cuisiniers devant nous avant de nous apporter sauce, soupe miso et riz. Les tempuras sont cuites à la commande et apportées au fur et à mesure par salve : une fois les poivrons terminé, toute la salle ayant des poivrons dans son menu va recevoir son tempura tout chaud, juste cuit, dans son assiette en métal.

 

La panure des beignets est croquante, digeste et incroyablement légère. D’ailleurs, la grille au dessus de l’assiette est très peu graisseuse en fin de repas. La panure se tient bien et ne s’effrite pas dans la sauce. Quant à l’intérieur, mes légumes étaient savoureux et fondants. Mention spéciale pour la kabocha (citrouille) et l’aubergine absolument exquis.
Pour ce qui est des accompagnements, si le riz et la sauce sont de qualité normale, la soupe miso est somptueuse : goûteuse, bien chaude avec de nombreux morceaux de tofu. On en prendrait bien un second bol !  
Je ne les ai pas pris en photo mais il y a sur les table quatre petites entrées que l’on peut manger à volonté. Mon estomac était bien plein mais mon copain s’est régalé de daikon mariné, de poulpe et de pickles.

Le service est rapide et très efficace. Les cuisiniers et les serveurs n’ont pas d’aide mémoire et pourtant il n’y a jamais une erreur dans l’attribution des tempuras. C’est d’autant plus impressionnant qu’avec les allers et venues, il y a des départs et des arrivées toutes les 5 minutes en moyenne et qu’ils se souviennent exactement qui a reçu quoi. Une fois toutes les beignets reçus (on termine en général par le poivron), la petite plaquette en plastique est retirée de la table.

Côté rapport qualité prix, le prix est très raisonnable compte tenu de la qualité et de la quantité proposée. Un menu normal, de 670 à 890Y, comportera 6 à 8 grosses pièces de tempuras, un bol de sauce à volonté, un bol de riz XL, une soupe miso délicieuse et des condiments à volonté qui changent selon les jours.
Il est possible de commander son menu avec un bol de riz de taille petite, moyenne ou grande sachant que la petite taille correspond à une portion normale partout ailleurs.
Les pièces à la carte sont entre 80 et 210Y.

En résumé c’est une adresse que je vous recommande chaudement : pas pour la déco ou la chaleur du staff mais pour les délicieux mets qui sauront séduire les plus réticents en matière de cuisine frite.
Pour nous c’est devenu un passage obligé une fois par mois minimum.

Pour bien profiter de votre repas chez Hirao, voici quelques conseils :
・Arrivez en dehors des heures de rush : 11h30 – 13h30 et 18h – 20h (17h30 le week-end) surtout si vous êtes plus de deux sinon vous aurez à faire la queue assez longuement.

・N’attendez pas d’avoir tout reçu et mangez au fur et à mesure pour garder la chaleur et le croustillant de la pâte.

・Ne demandez pas à changer une pièce de tempura dans un menu, ce n’est pas autorisé.

・Pour les petits mangeurs, le menu légumes avec la plus petite portion de riz vous calera plus que bien.

・Les enfants peuvent recevoir gratuitement du furikake (condiment qu’on mélange au riz).

・Ne vous éternisez pas une fois le repas fini. Ici les gens mangent tranquillement mais s’en vont rapidement. 

TEMPURA NO HIRAO – TENJIN
Adresse : 2 Chome-6-27 Tenjin, Chuo Ward, Fukuoka, 810-0001
Prix : moins de 1000Y
Horaires : ouvert 7 jours sur 7 de 10h30 à 21h30 (dernière commande)
Publicités

9 réflexions sur “Tempura no Hirao : les meilleurs tempuras de Fukuoka

  1. comment sa a l air troooooooooop bon!!! au depart je voulais partir voir Tokyo (normal je pense ) puis Kyoto et Osaka,mais je commence a lire un peu partout (et au final je m en rend compte aussi) que c'est les premières ville que les étrangers veulent visiter! et avec du recule et l aide de tes suggestions je commence a voir autrement ! peut être consacrer un peu de temps pour ces villes qui n intéressent pas trop les gaijins 🙂 et voir une autre facette du japon!
    Merci de me faire continuer a rever 🙂

    J'aime

  2. J'adore les tempuras, et ceux la ont vraiment l'air au top d'après ta description. Mais bon snif j'suis pas au japon, alors je me contente de ceux que je fais moi même ( panure toute prête achetée en magasin et gambas fraîches) erf c'est mieux que rien hihi. La gastronomie japonaise est fascinante, si je devais aller un jour la bas, gourmande que je suis je prendrai vite des kgs

    J'aime

  3. Fait maison c'est aussi super bon !
    Si tu viens au japon tu verras qu'on marche tellement ici que même en mangeant « n'importe quoi » on finit par perdre des kilos assez facilement 🙂

    J'aime

  4. Petite coquille de l'article tu as mis deux fois « gratuitement » pour le furikake! En tout cas, si un jour j'ai la chance de pouvoir passer à Fukuoka, c'est sur je vais manger chez eux! Ça donne hyper envie *-*

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s