Mes petites adresses – Sû-san Udon

Sû-san est une charmante cantine familiale et conviviale perdue en pleine campagne japonaise. C’est un de mes petits trésors, ceux dont on souhaite garder l’existence secrète quelque temps. C’est pourquoi j’ai attendu presque une année avant de le présenter.

LE CADRE ET L’AMBIANCE

Vu de dehors, le restaurant ne paye pas de mine mais à peine la porte coulissante passée, on a l’impression de venir manger chez sa grand-mère. Ça sent bon les légumes et le bouillon, une toile cirée recouvre la table principale, les rideaux sont à petites fleurs et les murs un peu défraichis. On s’attendrait presque à entendre un « okaerinasai » (お帰りなさい, « bienvenue à la maison »).
On peut choisir de s’installer à table, au comptoir ou par terre à la japonaise en enlevant ses chaussures (avec un espace pour les jambes en dessous de la table). 

Des affiches, souvent jaunies par le temps, sont installées un peu partout avec le menu, le fonctionnement du restaurant, des idées de recettes ou encore des choses plus amusantes comme « la viande frite n’est pas faite sur place, le goût sera le même que celle du supermarché, ne vous attendez pas à quelque chose d’extraordinaire » ou encore « Sû-san n’entends pas bien à cause de l’eau des nouilles, ne pensez pas que c’est à cause de l’âge ». On ne s’ennuie pas, il y a toujours quelque chose à observer.

Vu son emplacement, les clients sont essentiellement des gens du quartiers, des habitués. Le patron (Sû-san) est un sympathique grand-père et les autres membres du staff sont des grands-mères adorables qui vous saluent chaleureusement et n’hésitent pas à faire un brin de conversation entre deux encaissements et en vous rappelant de prendre tel légume pour faire un repas équilibré. les enfants du quartier les appellent d’ailleurs « mamie » (obaachan).

Le menu… tout en japonais !

1. Commandez des sobas ou des udons. 
2.Allez vous servir au buffet (prenez garde de manger de tout, même les aliments que vous n’aimez pas. De cette façon vous resterez en bonne santé). 
3. Rapportez votre plateau au comptoir.
4. Encaissement.
LA CUISINE

En premier il faut commander un bol de nouilles et le temps qu’elles arrivent (environ 3 minutes d’attente), aller se servir en légumes et accompagnements au buffet à volonté situé au cœur du restaurant.

La carte propose une dizaine de sortes de nouilles, udon ou soba, froides ou chaudes. Cette fois, je me suis laissé tenter par des sobas classiques chaudes. Elles étaient très bonnes et le bouillon était goûteux. Niveau quantité, c’était juste ce qu’il fallait. En accompagnement, j’ai choisi des prunes marinées umeboshi, un tempura de patate douce et un de gobo (grande bardane) et du choux émincé. Tout était très bon, on sent vraiment que c’est fait-maison. A table il y avait aussi des zaru soba (sobas froides déposée sur un tressage de bambou) très bonnes mais un peu épaisses, du riz façon kashiwa et divers condiments.

En boisson, de l’eau et du thé sont proposés gratuitement.

LE RAPPORT QUALITÉ PRIX

 Un bol de nouilles coûte entre 550 et 770Y (entre 4 et 6€), un bol de riz 50Y (0,36€) et le buffet des légumes à volonté est à 20Y (0,14€) soit un rapport qualité prix imbattable. Les enfants de moins de 3 ans mangent pour 50Y et ceux jusqu’en primaire ont deux boules de glace gratuites (matcha et fraise, miam).

Une excellente adresse donc, que je recommande à 100% ! Elle n’est pas la plus accessible mais cela reste une bonne idée pour une vraie expérience japonaise, loin des restaurants de centre-ville.

ACCÈS ET INFORMATIONS PRATIQUES

SÛ-SAN UDON
Adresse :
3 Chome-2-18 Doi, Higashi Ward, Fukuoka, 813-0032

Prix :
à partir de 550Y

Horaires :
ouvert 7 jours sur 7 de 11h à 22h

Accès :
6 minutes à pieds depuis la gare de Doi (土井), ligne Kashii.

Publicités

17 réflexions sur “Mes petites adresses – Sû-san Udon

  1. Cette adresse me fait vraiment envie !! Exactement le genre d'ambiance qui me donne envie de verser des larmes de bonheur et de rouler de joie sur les tatamis.
    Comment on s'y rend ? Voiture obligatoire ou le bus y emmene aussi ?

    J'aime

  2. Vraiment le genre d'endroit que j'aimerai découvrir (à Tokyo ou ailleurs). Si je repasse par Fukuoka je découvrirai avec plaisir, alors merci de la découverte. Mais même si tu en dévoiles le secret, je doute fort que les français l'envahissent ;). (Par chez moi, j'ai dégoté une boulangerie de Melon Pan qui est une véritable tuerie, et c'est vrai qu'au début, j'ai gardé ça pour moi ^^).

    J'aime

  3. Waah ça à vraiment l'air super chouette comme endroit ! J'aime beaucoup quand c'est convivial comme ça, je trouve ça très revigorant surtout pendant une mauvaise journée et quand il pleut 😀 J'aimerais beaucoup aller dans ce genre d'endroit, le seul problème est que je ne parle ni ne lis le Japonais >_< Ton article était vraiment sympa merci 😀

    J'aime

  4. Promis je garderai ton adresse secrète (bon, je ne connais pas non plus 36 personnes à Fukuoka – j'en connais 0 d'ailleurs, à part toi!), mais qu'est-ce que tu me donnes envie de visiter ta ville! Ça y est, j'ai faim… Ça tombe bien, ce soir pour mes XX ans, j'embarque mes copines au « vrai » resto japonais! J'en salive d'avance depuis des jours!!

    J'aime

  5. Bonjour,

    Ça m'a l'air vraiment sympa ce petit restau familial, et loin d'être excessif. Si je comprends bien, ce sont les nouilles qui coûtent le plus cher 😉

    Sur la quatrième photo, je viens de voir un truc horrible (les chaises au ras du sol) !!! Quelle horreur, on a ça aussi dans les petits restaurants de trottoir et « pho » au Vietnam… avec mes 1.77m je n'arrive jamais à caser mes jambes et c'est super casse gueule lol. C'est vraiment fait pour les gabarits asiatiques heureusement que l'on peut s'assoir à même le sol 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s