Sous le nuage de cendres – Retour à Kagoshima

La semaine dernière, j’ai passé le week-end prolongé (lundi était férié, c’était le jour de respect aux personnes âgées « Keirô no hi« ) dans la ville de Kagoshima, tout au sud de l’île de Kyûshû. J’avais adoré cette ville en 2011 et rêvait d’y retourner.
Du beau temps était prévu depuis le début de la semaine mais une grosse perturbation de dernière minute à gâché tous nos plans. C’est sous une pluie battante que nous sommes arrivés a Kagoshima samedi midi après 5h de bus. A cause du temps, nous avons chamboulé notre planning et hélas du annuler la sortie plage ainsi que notre circuit dans le sud de la préfecture, balade que j’attendais particulièrement.
Du coup on s’est rabattu sur le centre-ville et sur la principale attraction de la préfecture : le volcan Sakurajima. J’avais déjà visité l’île mais mon copain ne connaissant pas, j’avais en tête de lui faire découvrir et si possible lui permettre de voir le volcan cracher de la cendre de ses propres yeux.


Après une première tentative samedi, où nous avons du rebrousser chemin au bout d’une heure car la pluie et le vent étaient trop forts, une petite accalmie dimanche nous a permis de faire le tour de l’île.
Nous avons commencé par aller réserver une voiture puis, en attendant qu’elle soit prête, sommes aller tremper nos jambes dans le long ashiyu (足湯, onsen pour les jambes) juste à côté du Sakurajima Visitor Center. A peine le temps de temps de rejoindre ce dernier qu’un coup de fil nous prévient que la voiture est prête que la patronne venait nous chercher avec celle-ci (sympa !).

Ayant visité les mêmes endroits qu’en 2011, je ne vais pas refaire une visite guidée. Voici simplement quelques photos. Vous constaterez que l’ambiance est radicalement différente d’il y a 3 ans. Cette fois nous étions sous les nuages et sous la cendre. En effet, le volcan en a craché un bon volume toute la journée et la montée au premier observatoire fut assez pénible : nous avalions littéralement de la cendre ! Une fois de l’autre côté de l’île les conditions étaient meilleures.

Ashiyu (le plus long du Japon !)

Sur les sept, je n’en ai vu qu’une seule. Où sont les autres ?

Observatoire nord (le plus proche du volcan)
Daikon (大根, radis) géant ! Sakurajima est réputé pour produire les plus gros radis et les plus petites clémentines du monde.

Lava road

Délicieux tonkatsu au porc noir de Kagoshima.
Un paysage préhistorique.
Torii (porte qui précède un sanctuaire) enfoui sous la lave refroidie et la cendre.



Bien profiter de sa visite au Sakurajima

L’île fait 80km2 et les points d’intérêts sont assez éloignés du terminal de ferry.
Je vous conseille donc de louer une voiture. Une location de voiture sur l’île vous coûtera 4500 yens les deux heures (un peu juste pour faire le tour en allant partout) et 1000 yens par heure supplémentaire. La boutique se trouve en face du terminal de ferry, impossible de la manquer. (Ne sachant pas conduire et mon copain étant japonais, c’est lui qui s’est occupé des papiers. Je ne peux donc rien dire de précis sur la location pour les étrangers).
Il est possible et peut-être plus économique de louer sur Kagoshima et de venir avec la voiture via le ferry. Pas de contrainte de temps non plus.
A cause des cendres volcaniques, je déconseille le scooter et les nombreuses montées (en plus des distances importantes) vous couperont l’envie de louer un vélo.
Ne pas hésiter à porter un masque et / ou des lunettes pour se protéger des cendres quand le vent souffle du mauvais côté.

Le retour de l’Instant kawaii ! Aujourd’hui je vous présente des laits pour le corps Princesses Disney ! Dommage qu’il n’y en ai que 3 sortes, j’aurais aimé avoir une bouteille estampillée La Petite Sirène ou La Belle et la Bête. La bouteille Cendrillon est parfumée au jasmin blanc, celle de La Belle au Bois Dormant a une senteur « bouquet floral » et celle Blanche-Neige sent « cocktail de fruits ».

#encart { background-color: #fffdf2; padding:15px; }

Publicités

12 réflexions sur “Sous le nuage de cendres – Retour à Kagoshima

  1. Bonjour,
    C'était ton copain ou toi qui conduisait ?
    Perso, si demain tu me mettais à bord d'un véhicule à volant à droite, je ne me sentirais pas vraiment à l'aise pour changer les vitesses lol

    J'aime

  2. Aaah souvenirs souvenirs ! J'ai adoré aller sur Sakurajima, mais hélas je n'ai pas pris le bus/tour que tu as prix, j'ai trouvé ça vraiment cher T_T peut-être une prochaine fois si je suis accompagnée !
    Le daikon géant est génial !! (*^^*)

    Pour les cœurs, j'en ai vu 4 ! Il y en a un qu'on ne voyait qu'en se mettant en hauteur, dans le poste d'observation, un sur les marches qui mènent au parking et un par terre un peu à l'écart du poste d'observation. Pas trouvé les 3 autres, snif ! (j'ai mis les photos sur Instagram)

    J'aime

  3. Mince, temps vraiment pas au top :-/
    C'est bizarre comme parfois on peut être séduit par un endroit et autre époque, autre ambiance, autres circonstances, on peut l'être moins. J'ai quand même hâte de visiter Kagoshima le mois prochain, j'espère qu'on ne sera pas déçus ! Bon dimanche

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s