Le grand instant kawaii

L’instant kawaii est une rubrique que j’ajoutais de temps en temps à la fin de mes articles afin de vous présenter une petite chose japonaise et mignonne, souvent de saison. J’ai décidé d’en faire un article à part entière et présenter plusieurs choses à la fois.
Je vous emmène chez moi pour vous montrer quelques acquisitions que j’ai fait ces derniers mois ainsi que présenter quelques boutiques que j’adore. C’est parti ! 

l'instant kawaii
étagère swimmer et gâteaux du game center

étagère swimmer et gâteaux du game center

étagère swimmer et gâteaux du game center

Au fil des mois j’ai amassé pas mal de petits gâteaux en plastiques que l’on peut attraper dans les game centers. J’achète quelques fois aussi des boîtes pour en faire moi-même (bientôt une présentation ^^). Leur nombre commençant a être important, j’étais à la recherche d’une petite étagère ou une vitrine pour les entreposer car jusqu’à maintenant ils étaient posés sur le rebord intérieur de ma fenêtre et tombaient à chaque fois que j’ouvrais ou fermais les rideaux. J’ai trouvé chez Chocoholic l’étagère parfaite à la fois facile à monter, mignonne et toute légère. J’adore les côtés transparents sculptés ainsi que les petites franges des étagères. J’ajouterais bien quelques strass blancs d’ailleurs.

Boîte à bijoux étoilée de chez Swimmer

Boîte à bijoux étoilée de chez Swimmer

petites figurines Hello Kitty

Lors de mon emménagement au Japon, j’ai du laisser à contre cœur  ma jolie boîte à bijoux ans ma chambre en France. Depuis je me servais d’une boîte Hello Kitty reçue dans un Happy Meal qui était clairement trop petite puis d’une simple boîte en plastique achetée au 100 yens shop.
En farfouillant sur le webshop de Swimmer, j’ai eu un gros coup de cœur pour cette boîte à bijoux étoilée en forme de penderie. Du choix des couleurs à la forme des ouvertures, des boutons de tiroir au suspensoir, elle est juste super mignonne. La penderie existe en blanc, en rose et en violet . Il y a aussi la commode et une petite boîte, vendus séparément.
Les petits figurines Hello Kitty ont été attrapées au game center.

Collection de peluches

peluche géante Rilakkuma

J’adore les peluches et habiter au Japon est une tentation de tous les jours. Je commence à en avoir une belle collection mais ça ne suffit jamais !
Le mouton vient de chez Nitori, Rilakkuma géant a été attrapé dans un game center et les petits coussins baguette et pain de mie sont de chez Illusie300, chaine de magasins tout à 300 yens.
Le gros coussin macaron est disponible chez Francfranc dans tout un tas de coloris (j’attends les soldes pour me procurer le rose et le mauve ^^). Francfranc est une super boutique de meubles et décoration, plus sophistiqué que Nitori (qui est l’équivalent d’Ikéa au Japon). On trouve de très belles choses à des prix abordables.

Miniatures de cuisine Rilakkuma

Miniatures de cuisine Rilakkuma

Miniatures de cuisine Rilakkuma choux à la crème

Miniatures de cuisine Rilakkuma confiture

Je fais la collection de miniatures de cuisine Rilakkuma. J’adore car plein de petites choses sont en forme d’ours et c’est bourré de détails ! On est bien au pays des répliques en plastique de plats.
Connaissant ma passion pour ces petits objets, ma maman a eu la bonne idée de m’offrir la vitrine ! malgré qu’il n’y ai pas de vitre derrière, ce qui laisse la poussière rentrer, je l’adore.
A propos de ces miniatures connaissez-vous le principe ? Il existe plusieurs collections (bentôs, sucreries et gâteaux, cuisine japonaise, etc…) fractionnées en 8 lots. Chaque boîte contient un lot et on ne sait pas ce qu’il y a dedans avant de les ouvrir !  Du coup, il faut croiser les doigts pour ne pas avoir de doubles. Chaque boîte coûte environ 400 yens (3,5 euros).

Pour terminer, que diriez-vous de quelques livres ?

Magazine japonais larme

Magazine japonais larme

Magazine japonais larme

Dans le cadre de mon travail je feuillette fréquemment des magazines de mode japonais comme Sweet, ViVi ou An-an mais peu me plaisent. Découvert via le blog Cherrywood, j’ai craqué pour le magazine Larme de ce mois-ci. J’aime beaucoup la charte graphique et l’atmosphère pastel et girly. Je craque aussi pour les vêtements présentés.

Guide des boutiques kawaii de Fukuoka

Guide des boutiques kawaii de Fukuoka

J’ai découvert ce petit livre en cherchant un guide au design sympa sur Kyûshû. Il s’agit d’un ouvrage présentant une sélection de boutiques kawaii de la ville de Fukuoka. En plus d’un format assez petit pour être glissé dans un sac, d’une belle charte graphique et de photos alléchantes, les lieux présentés sont variés : cafés, restaurants, fleuristes etc…
De belles sorties avec mon copain et de jolis articles pour le blog en perspective.

PS : Il est possible de commander dans tous les magasins que j’ai cité sites en passant par des intermédiaires qui réceptionneront la commande avant de vous la réexpédier. Je ne souhaite pas faire de pub pour un service en particulier mais si vous tapez « forwarding service japan » sur Google, vous devriez trouver votre bonheur 🙂

Publicités

Déco Pocky, la décoration de biscuits

Connaissez-vous les Pocky ? Ce sont de très célèbres gâteaux en forme de bâtonnet et recouverts de chocolat. Ils sont vendus en France sous le nom de Mikado. Au Japon, il existe des dizaines de parfums : fraise, ananas, lait, caramel, cookie and cream etc… Il existe même des parfums spécifiques à une région ! Mais ce ne sont pas de ces gâteaux dont je vais vous parler aujourd’hui mais plutôt d’une activité, née en 2012, dont le but est de décorer les Pocky ! 

Au Japon, la décoration est une activité très en vogue chez les filles dés le primaire. Elle consiste à personnaliser ses effets personnels (portable, miroir de poche, brosse à cheveux) avec des strass, des reproductions de crème, de fruits ou encore de gâteaux en plastique. Pocky s’est inspiré de cette mode pour proposer le Déco Pocky (デコポッキー) où il faut personnaliser les biscuits avec du chocolat fondu et du sucre coloré. Ce fut un tel succès que la marque a sorti des kits pour faciliter la création.
Maintenant que vous en savez un peu plus, place à la démonstration ! 
MATÉRIEL– des Pocky (Mikados)
– du chocolat fondu
– du chocolat coloré
– des décorations pour pâtisserie
– une pince à épiler
– de l’imagination à revendre !
Au Japon, on trouve des stylos de chocolat coloré prêts à l’emploi. Il suffit juste de les ramollir dans de l’eau chaude. Je ne sais pas si il y en a en France mais du chocolat fondu avec une touche de colorant devrait très bien faire l’affaire.

J’ai commencé par des créations simples en m’inspirant du site officiel de l’opération avant de me lancer dans la décoration de plusieurs gâteaux reliés ensemble. Comme je n’avais pas beaucoup de décorations, j’ai assemblé cœurs et étoiles pour faire des nœuds, des fleurs des papillons et créé des notes de musique (plus ou moins réussies). Sur les créations un peu plus larges, on peut écrire des petits mots comme ici avec « arigatô » (ありがとう, merci) et « happy ». Si vous êtes manuel(le) il y a moyen de faire des choses formidables !Tout est collé avec du chocolat fondu. Il suffit d’en déposer une petite touche sur la décoration, la poser sur le Pocky et le tour est joué ! C’est un jeu d’enfant (encore faut-il ne pas trembloter).
Voici le résultat !

J’ai réussi à me procurer sur internet deux kits pour faire des créations un peu plus élaborées : une machine à faire des spirales et une collection de moules. Autant j’ai été conquise par les moules, autant la machine à spirales à beaucoup de ratés (biscuit qui ne tourne pas, arrêt de la machine etc…) et le résultat a été une catastrophe, j’ai été déçue de l’avoir achetée.

C’est mignon n’est-ce pas ?
Je ne suis pas du tout manuelle et n’ai pas une patience d’ange mais j’adore cette activité !  C’est ludique, simple, pas très cher et petits comme grands peuvent se lancer. Qui sait ? Cela peut-être une bonne idée pour un goûter d’anniversaire (à faire comme à faire faire aux invités) ou pour un mercredi pluvieux.

PARTENAIRE
http://www.candysan.com/

Candysan est une boutique en ligne basée à Tôkyô tenue par une équipe française. Elle propose bonbons, chocolats et autres friandises du Japon. Les prix sont très abordables et un petit cadeau peut être glissé dans votre commande ! 

De drôles de rencontres

Cela fait plus de 18 mois que j’habite au Japon et on pourrait penser que comme je me suis parfaitement habituée à mon pays d’accueil, je ne vois plus les détails qui font le bonheur des touristes. Et pourtant, régulièrement, de drôles de rencontres m’étonnent et m’apportent excitation, étonnement et curiosité, sentiments qui me remémorent mes premiers voyages, là où tout était encore incroyable et dépaysant.

Le mois dernier devant la gare d’Hakata étaient exposées 50 figurines géantes du célèbre chat-robot du manga Doraemon (ドラえもん). Difficile de passer à côté !

A Umi no Nakamichi, grand parc situé sur une bretelle de terre entre la mer et la baie de Fukuoka, j’ai croisé Hello Kitty sur son dauphin à l’aquarium et Winnie l’Ourson dans la grande roue.

Au détour d’une rue à Kita-Kyûshû, je suis tombée sur cet adorable Baikinman, compagnon du Anpanman (アンパンマン), vedette des 2-5 ans. Je l’ai d’ailleurs trouvé quelques mètres plus loin avec sa figure toute ronde de pain fourré à l’azuki (haricots rouges sucrés)

D’autres exemples ?
Une rue Sazae-san (manga populaire né à Fukuoka) ou des statuettes Yotsuba&! lors de l’exposition consacrée au manga.

Tout cela est mis gratuitement à la disposition des passants qui prennent un grand plaisir à se faire prendre en photo à côté de leur personnages favoris taille XXL. En général, je ne me fais pas prier.

Et plus rarement, on peut aussi croiser le regard fixe, noir et un peu effrayant d’un énorme daruma (達磨 sortes de poupées qui réalisent des souhaits)…

Comme si cet article n’avait pas assez de choses mignonnes, je vous propose en instant kawaii cette petits tablette de chocolat Milky dont les carrés sont à croquer (et la photo de mauvaise qualité) !

Bien occupée par mon travail (et donc repos le week-end) je n’ai pas eu trop de quoi alimenter le blog en ce moment. Les idées de ne manquaient pas, seulement les photos. En attendant, lisez l’article de Sonyan dont le début exprime parfaitement bien mon ressenti actuel et rendez-vous bientôt pour un (vrai) article qui vous sortira de la préfecture de Fukuoka (quel teaser !). En attendant, je suis active sur twitter et Instagram.

D’adorables donuts chez Floresta

Il s’est passé des choses depuis 3 semaines ! J’ai officiellement terminé les cours et réussi tous mes examens de fin d’année du premier coup. Mis à part une excursion la semaine prochaine, je suis en vacances jusqu’au 5 mars date de la cérémonie de fin d’étude (卒業 sotsugyô).  J’ai par contre raté le JLPT N1 de 12 points : mon niveau de compréhension écrite n’est pas encore suffisant. Je ne suis pas déçue car je ne m’attendais pas à l’avoir. Rendez-vous en Juillet pour un deuxième essai. J’ai aussi eu des entretiens professionnels mais ça j’en reparlerais.

Récemment, j’ai découvert le plaisir de manger un bon donut.
N’étant pas très amatrice de tout ce qui est sucré, j’ai beaucoup de mal avec les bonbons, desserts et autres pâtisseries. Mais il n’y a pas très longtemps, je suis allée par curiosité chez Mister Donuts (célèbre chaîne japonaise) et moi qui n’aimais pas ça, je crois être devenue accro à cette pâtisserie ! En me baladant au hasard dans la ville, j’ai découvert une petite boutique qui vend des donuts aussi délicieux qu’adorables : Floresta, nature doughnuts. J’y suis retourné une nouvelle fois ce matin et cette fois je vous emmène avec moi !

Cette minuscule échoppe, très discrète, se trouve dans le quartier de Sawara à 5 minutes à pieds de la station Fujisaki (藤崎) sur la ligne kûkô, l’une des deux lignes de métro de Fukuoka.

En sortant de la station, je m’engouffre dans la petite rue commerçante et animée, si typiquement japonaise : les boutiques sont petites, colorées et leurs marchandises débordent sur trottoir. Il est 11h15, les boutiques sont ouvertes mais il n’y a guère de monde : quelques mamans avec enfants en bas-âge et des personnes âgées venues faire leurs achats de légumes. Il y règne une atmosphère familiale. Je repère de loin le cercle en bois qui sert d’enseigne à la boutique, m’approche et remarque avec joie qu’il y a personne ! Il y aura sûrement encore la pâtisserie que je suis venue chercher !

Ici on y vient surtout pour le produit phare : le donut. Au chocolat, au sucre, avec ou sans pépites ou encore nature, il y en a pour tous les goûts. On y trouve aussi de délicieux biscuits et quelques gâteaux.

Une des particularité de cette boutique est que tout est fabriqué avec des produits sans pesticides et respectueux de la nature. On parle trop souvent du Japon et de certains de ses produits bourrés de colorants, de ses jus avec une infime portion de fruit dedans mais on ne parle guerre du Japon qui utilise des ingrédients naturels et qui cultive bio. Voilà de quoi faire taire quelques mauvaises langues.

On peut acheter des pâtisseries à emporter ou les déguster dans le petit espace café de 12 places, ce que je ne ferais pas aujourd’hui, étant venue en coup de vent pour un produit particulier, celui qui fait le succès de la boutique… les dôbutsu donuts (どうぶつドーナツ) soit les donuts en forme d’animaux !

Il ne restait plus que 2 variété et comme je ne suis pas amatrice de thé en particulier, j’ai boudé la grenouille au profit du chat. C’est un donut classique avec glaçage chocolat, chocolat blanc et café (que je pensais être du caramel, je n’aime pas le café non plus).
Il y a des dizaines d’autres variétés et elles changent tous les jours selon l’humeur des pâtissiers mais il y a toujours les chats et les grenouilles qui sont les parfums de base.
Les dôbutsu donuts sont mis en vente de façon limitée chaque jour : une vingtaine de pâtisseries vendues uniquement entre 11h et 15h. J’étais à la boutique vers 11h30 et il ne restait déjà plus grand chose, c’est vraiment un gros succès.
Un donut animal coûte 190Y soit un peu plus cher que chez Mister Donuts mais la qualité est au rendez-vous. Les autres pâtisseries tournent autour de 160 yens.

Mais le goût est-il au rendez-vous ?
Oui, la texture est parfaitement aérienne et ferme, le chocolat est croquant, c’est vraiment bon et surtout… ça ne baigne pas dans l’huile. Moi qui avait souvenir des donuts huileux à souhait j’ai été agréablement surprise même si cela reste encore trop sucré.
Malgré tout je préfère les donuts de chez Mister Donuts car je préfère une texture un peu plus épaisse. 

L’enseigne est présente dans la plupart des grandes villes japonaises (souvent un peu en dehors du centre-ville), donc pas besoin de se déplacer spécialement sur Fukuoka pour trouver ces adorables pâtisseries. Amateurs de donuts c’est le moment d’y faire un tour.

ACCÈS ET INFORMATIONS PRATIQUES



PARC MAIZURU
Adresse :
1-28-33 Takatori, Sawara-ku | Isa Bldg. 1F, Fukuoka 814-0011, Fukuoka Prefecture

Téléphone :
092-831-1885

Prix :
Moins de 200 yens

Horaires :
Tous les jours de 10h à 20h.

Site officiel (jp)